29 December 2009

Photos de famille


Le parfum coquet des fleurs sauvages..

Maman, toujours contente de passer quelques heures en forêt,

J'ai donc compté les bougies,

un coin d'Auvergne, du Puy de Dome précisèment, une ballade dominicale,
le bonheur..

là, je passe, impossible de reconnaitre cette vache, Lulu, Noiraude ou Bonbonne ..réside près du circuit de Charade


26 December 2009

Le Christingle



Hier, j'ai été si contente parce que nos filles sont venues assister au service de Christingle (17 heures), nous sommes arrivées en avance parce que le bruit courait qu'il y allait avoir beaucoup de monde. Et c'était vrai, la petite église était remplie. Que le Seigneur soit loué. Nos musiciens étaient tous là:  Maureen, Helga et John.  Nous avions aussi une invitée, Cathy. Steven a expliqué la signification du Christingle. Visuelle tout d'abord, l'orange représente la création, les quatre pique-cocktails sur lesquels on ajoute des raisins secs ou des bonbons, les saisons, le ruban rouge qui l'encercle, le sang de notre Seigneur Jésus-Christ versé pour la rémission de nos péchés, et la bougie blanche symbolise Jésus qui est lumière. Les enfants ont lu des textes d'Isaiah, et de Saint Luc. Les tous-petits ont apporté les personnages de la crêche. Plus tard, toutes les bougies ont été allumées. Frères et soeurs, joignez-vous à nos prières, que tous les villageois et villageoises qui sont venus ce soir chanter de tout leur coeur en reconnaissance et louange au Seigneurcommencent à assister au culte régulièrement et se réconcilient avec Dieu, et que leur foi grandissent. Qu'ils soient remplis de la paix de Jésus et que le Saint-Esprit les guide dans toutes leurs décisions. Dans le nom de Jésus-Christ. Amen

24 December 2009

Underground, un ministère dédié aux jeunes !


Underground est le ministère de Portes Ouvertes spécialement destiné aux jeunes de 15 à 25 ans, en France et en Belgique francophone.
Mouvement international, Underground existe dans de nombreux pays comme par exemple en Angleterre, au Brésil, aux USA, en Hollande, en Norvège, en Australie, ou encore en Suisse.
Littéralement, Underground signifie en français souterrain, clandestin, secret.
Dans de nombreux pays, les chrétiens ne peuvent pas vivre librement leur foi . Ils sont donc contraints de se retrouver en cachette pour célébrer leur culte ou pour étudier la Bible.

Il est temps que les jeunes chrétiens des pays "libres" réalisent le privilège de pouvoir vivre leur foi librement et se lèvent pour soutenir leurs frères et soeurs qui payent le prix fort pour suivre Jésus.

Le ministère Underground repose sur 3 missions principales :
Informer et sensibiliser les jeunes sur la réalité de la persécution que vivent d’autres chrétiens et les mettre à l’écoute des messages de l’Église persécutée.
Engager les jeunes à soutenir l’Église persécutée et les encourager à agir concrétement pour changer les choses.
Edifier les jeunes et les faire grandir afin de les préparer aux épreuves de la vie et les exhorter à vivre une foi vivante et radicale comme le font leurs frères persécutés.
La vision d'Underground est de mettre en relation les jeunes de l'Église "libre" avec les jeunes de l'Église persécutée, par le service et l'édification réciproque, dans l'unité du corps de Christ.

22 December 2009

Petites gâteries pour Noël

Comme d'habitude, je m'occupe des desserts bien que cette fois-ci Steven a promis qu'il ferait un trifle, ce
dessert très anglais, fait avec de la crème pâtissière (custard), d'habitude des framboises, mais nous avons un ananas donc il fera l'affaire, de la génoise, de la crème sans oublier un peu de sherry.
Certains anglais y mettent de la gélatine (jelly)  ce qui n'est pas bien vu des traditionalistes! Je dois dire que lorsque nous étions à l'ile de Man, le chef faisait une délicieuse trifle avec jelly (je n'aime pas trop utiliser le mot gélatine qui évoque des terrines de viande! ) et glace à la vanille.
Donc, je me suis dit que je préparerai des truffes aux noisettes qui sont aussi bien appréciés. Il faudra que je fasse attention de ne pas brûler les noisettes au four. Il y aura aussi des fruits fourrés à la pâte d'amande, des dates, des figues et des noix. L'année dernière j'avais fourré des abricots, cependant, c'était trop sucré et en fin de compte un peu écoeurant! Le mois dernier,  Camille m'a aidée à faire une buche au café, spéciale recette de Grand-mère. Elle était très bonne mais cette fois-ci on en fera une à la crême de marron. Si vous connaissez une bonne recette, envoyez-la moi, je me ferai un plaisir de l'essayer.

20 December 2009

Emmanuel : Dieu avec nous

Emmanuel : Dieu avec nous


Expatrié sur terre, pour nous peindre Son Père,
Mandaté à toujours pour clamer Son Amour
Mille fois Il choisit de partager nos peines,
Affrontant tous les hommes, sans rancœur et sans haine
Nommant sans les noircir, nos plus affreux travers
Un caractère si doux, l'humilité chez Lui
Eclate et éblouit, bien plus fort que naguère
Le message qu'Il dit, proclame " paix sur terre".

Discernons dans ses traits, ceux du Père Eternel :
Illustre est Son Reflet, l'univers, Son Secret.
Ecrire l'arc-en-ciel, c'est encore un appel
Un accord parfait, un cri qui dit : "je t'aime."

Allons à sa rencontre, si tu es prisonnier
Vérité , c'est bien Lui, Il veut te libérer
Ebauchant un sourire, son but n'a pas changé :
Construire l'avenir, nous tous à ses côtés.

Nombreux sont ses amis, faisant cercle près de Lui.
Osons lui demander, mais offrons Lui aussi
Un grand concert de joie, une grande harmonie
Soudés dans son Amour, sachons lui dire merci.

Régine Heitz

18 December 2009

Le saviez-vous ?

Le calendrier de l'Avent pour patienter


Cette tradition germanique est née de l'imagination d'un père de famille voulant canaliser l'impatience de ses enfants. Il découpa des images pieuses qu'il leur remit chaque matin. Je dois avouer que les filles ne m'en ont pas demandé un cette année!



Où en suis-je ?


Je vous avoue que j'ai enfin vaincu ma couardise et trouvé un bon moyen d'entamer une conversation avec des connaissances ou des collègues ou même les caissières de Tesco (l'équivalent d'Auchan) ! Je leur demande si elles sont prêtes pour les fêtes de Noel. Evidemment, il en découle une série de réponses qui pourraient servir à une analyse statistique élaborée mais je ne vais pas vous embêter avec ça.
L'important pour moi, c'est de pouvoir dire à un moment ou un autre que la seule raison pour les vacances de Noel, c'est la naissance de Jésus, notre sauveur. Quelquefois, les réponses ne me donnent pas l'occasion de parler de Jésus mais je leur dis qu'il n'y a qu'une solution  à leurs problèmes, c'est de prier.
Et moi-même je demande à l'Eternel de me donner le courage de continuer à discuter comme ça. En rentrant du travail, je me rappelais être tellement timide enfant, adolescente, jusqu'à la vingtaine..et je me dis, comment ai-je l'audace d' inviter des étrangers à venir chanter les cantiques dimanche soir à notre pub du village, j'ajoute même, venez louer le Seigneur.
Frères et soeurs, je vous invite à prier avec moi, que l' Esprit-Saint touche les coeurs de nos paroissiens d'Hixon et que ce Noêl, ils l'acceptent dans leur coeur et l'acceptent comme ami.
Dans le nom de Jésus. Amen

17 December 2009

Mes amis, écoutez Salim, c'est fascinant..

http://www.wat.tv/video/comment-salim-decouvrit-qu-1qim2_1ntlz_.html

Salim, orphelin de père et de mère d'origine algérienne, a grandi sans repère. Une fois adulte, il intègre la légion étrangère. C'est au travers d'un accident de guerre que Salim est interpellé par la puissance de la prière. Intrigué, il essaie d'en savoir plus. Sa vie et sa personne en seront métamorphosées !

Docteur, vous verrai-je au ciel ? (II)

La question du malade l’atteignit, comme une flèche, en plein cœur ; et, pour la première fois de sa vie, le docteur comprit que posséder Christ n’était pas un idéal fugitif, mais une certitude absolue d’entrer au ciel, après la vie présente. Il se tenait là, observant, en silence, cette attitude paisible, qu’éclairait un sourire tel qu’il n’en avait jamais vu auparavant. Un faible murmure : « Jésus vient !... à la maison ! » et tout redevint silencieux. L’esprit du jeune croyant, racheté, s’était envolé pour être avec Jésus Christ. Les parents s’agenouillèrent pour remercier Dieu de leur avoir accordé cet unique enfant, de l’avoir amené à une réelle conversion, de lui avoir permis de rendre un si radieux témoignage à Christ, enfin de l’avoir recueilli si doucement dans le ciel auprès de Lui, où ils ne tarderaient pas à le rejoindre. Le docteur s’était mis à genoux, aux côtés du père, et lorsque celui-ci eut terminé, il se leva et s’en alla ; non pas converti, mais convaincu de la réalité de ce que ses yeux avaient vu, et de ce que ses oreilles avaient entendu. Il était contraint de se rendre à l’évidence que, chez ce jeune mourant, et chez ses parents surhumainement soutenus, on pouvait voir quelque chose d’un Christ vivant.

Un conflit terrible s’engagea dans le cœur du docteur. Dieu parlait visiblement à son âme des réalités du péché et du salut, et il L’entendait. Christ et le monde, le ciel et l’enfer, préoccupaient toutes ses pensées. Sa bonne renommée, sa réputation, sa profession, tout devait être pris en considération. L’orgueil empêche nombre d’hommes d’entrer dans le royaume de Dieu et, dans le cas du docteur, il fut bien près de triompher. Mais la question de l’enfant mourant, et l’aspect de cette âme, entrant en pleine paix dans la présence de Dieu, lui prouvaient d’une manière irréfutable, que l’on pouvait posséder Christ et jouir de son salut ! Avant que l’herbe eût poussé sur la tombe, le docteur avait reçu Christ comme son Sauveur.
« En vérité, en vérité, je vous dis que celui qui entend ma parole, et qui croit celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient pas en jugement ; mais il est passé de la mort à la vie (Jean 5:24).
Lecteur, Christ est-Il ton Sauveur ?
Si la mort survenait aujourd’hui sur ta route, le rencontrerais-tu en paix et heureux ?

Docteur, vous verrai-je au ciel ? (I)

— « Je le répète : je ne crois pas à toute votre religion ; j’en ai été saturé dans ma jeunesse, quand on m’obligeait à me rendre à l’église deux fois, tous les dimanches. Jamais je n’ai rencontré une seule personne, parmi celles qui se disent « religieuses », qui fût persuadée de ce qu’elle professait ; tout cela n’est que bêtise et non-sens. Quand vous me donnerez une preuve tangible de la réalité de ces choses, je prêterai une attention respectueuse à votre enseignement, mais, en attendant, vous ne parviendrez pas à me faire croire à ce qui est déraisonnable.

Le docteur s’éloigna, persuadé d’avoir triomphé de l’homme qui avait tenté de tourner les regards du praticien sceptique et incrédule vers les réalités éternelles.
Poussant un profond soupir, le malade dit à sa femme :
— J’aimerais tant que le docteur connaisse le Seigneur ! Je suis convaincu qu’il serait alors, pour Lui, un témoin aussi intrépide qu’il l’est actuellement pour le diable. J’ignore tout à fait comment on pourrait l’atteindre. Mais il se pourrait que, pour le convaincre de péché et l’amener au Sauveur, Dieu se serve d’un moyen imprévu.
En sortant de là, le docteur se rendit chez un commerçant de la ville, dont l’unique enfant se mourait d’un mal incurable. Il pénétra dans la pièce silencieuse où le père et la mère assistaient, dans une muette angoisse, aux derniers moments de leur fils bien-aimé. Le docteur n’était pas dépourvu de sentiments, bien qu’il fût un sceptique, aussi résolut-il de rester auprès des parents affligés, jusqu’à la fin. Un instant plus tard, le mourant ouvrit les yeux et, tandis qu’un doux sourire illuminait ses traits, il tendit au docteur sa main décharnée, en disant :
— Au revoir, docteur, vous verrai-je au ciel ?

14 December 2009

Avertissement contre les fausses doctrines

Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur le Christ. Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité
Colossiens 2:8-9

12 December 2009

Un peu de poésie.

Ce matin, alors que je parcourais les pages assurément relaxantes du blog de ma copine Cyrène, je découvrai ce poème. Je vous laisse l'apprécier!
LE VIEUX CHRETIEN ET SES ENFANTS

Un vieux chrétien, sentant sa mort prochaine, Fit venir ses enfants, leur parla dans sa peine :
" Gardez-vous, leur dit-il de jeter cette Bible
Que nous ont laissée nos parents.
Un trésor est caché dedans.
Je ne sais pas à quelle page,
Mais avec un peu de courage
Vous le trouverez
Sans trop vous fatiguer.
Peut-être pas demain,
Mais j'en suis certain,
Vous découvrirez le secret,
Sans déception ni regret.
Tournez ses pages,
Lisez, comparez, réfléchissez,
Cherchez et relisez son message.
Ne laissez nulle place
Où vos yeux ne passent et repassent. "
Le père mort, et dans l'espoir de découvrir de quoi mieux vivre,
Les enfants épluchent le Livre
Du début à la fin.
Du soir au matin
Ils assimilent ce texte saint,
Si bien qu'au bout d'un certain temps
Ils s'écrient en chantant :
" Le trésor, c'est Jésus, le Fils de Dieu,
Mort pour nous ouvrir les cieux. "
D'argent, point de caché ;
Mais le père fut sage
De les avoir incités à chercher dans ces pages
Le secret du pardon de leurs péchés.
Je me réjouis de ta parole comme celui qui trouve un grand trésor :
Psaume 119:162

02 December 2009

Ce soir

tout est arrivé si vite..d'abord je suis rentrée assez tard du travail! Pourtant ça roulait bien près de Lichfiel, mais il faut dire que les limitations de vitesse à 40 miles à l'heure sont assez nombreuses.
J'ai de la chance, Steven avait préparé le diner, du tilapia et de la dorade avec une sauce aux champignons Shiitaké, avec de la purée de pommes de terre (avec la peau). Verdict: délicieux..
Après la vaisselle, Imogen m'a aidée à essuyer le tout. Steven est parti voir des paroissiens pour un baptême. Je devais sortir voir un film espagnol, Vacas, chez nos amis à Stafford mais j'ai décommandé parce que je me sentais absolument épuisée!
Je téléphone à Denis-Romain, mon frère pour savoir s'il a reçu son paquet pour un cadeau d'anniversaire...envoyé un peu tard. mais il n'a rien reçu. Il m'a rappelé que le facteur est passé pour les étrennes, ce qui ne se fait pas en Angleterre!
Un peu plus tard, Camille me téléphone, j'arrive! Evidemment ça m'a fait plaisir, je ne l'ai pas vue depuis quelques semaines..c'est une bonne surprise et demain je suis libre mis à part un rendez-vous chez le dentiste, ce que je n'apprécie jamais..va-t-on savoir pourquoi ? Vers 16 heures, je dois récupérer Imogen, qui a une retenue.. pour uniforme et le reste..On en a discuté et elle me dit que ça ne se reproduira plus. ! Répondre à sa prof tutresse ça ne se fait pas sans risques! Ensuite, je donne un cours de français immersion  aux enfants.  Nous continuerons à peindre et colorer la crèche de Noël
Ce qui me rend heureuse c'est que je n'ai plus mal au dos depuis mardi un vrai miracle !
Bon, je dois me préparer, Camille arrive vers 22h30..
Que l'Eternel vous bénisse!