13 February 2010

En vacances pour une semaine!


Januarius ZICK (Munich, 1730-Ehrenbreitstein, 1797),

Le prophète Élisée supplie le seigneur de ressusciter le fils de la Sunamite, II Rois 4:34
Huile sur toile, Orléans, Musée des Beaux-Arts.



Je viens de relire  II Rois 6-25 et II Rois 7 et je me dis que le Seigneur est bon même dans les situations desespérées.
Ne désespérez point!
Dans ce cas, on nous décrit une grande famine suite au siège de Samarie par le roi de Syrie, une famine si longue qu'une mère sacrifie son fils, quelque chose d'impensable assurèment.! Le roi d'Israel ému d'entendre ces actes criminels est tellement désespéré qu'il veut tuer son prophète, Elisée devient le bouc émissaire.
L'Eternel prévient son prophète de l'intention criminelle du roi d'Israel. Elisée, l'homme de Dieu, annonce au chef de l'armée la fin de la famine!
Ne doutez point!
Malheureusement pour lui, le chef de l'armée, 'l'officier sur la main duquel il s'appuyait' ose douter les paroles d'Elisée et donc il remet en question la parole de Dieu...On peut se demander pourquoi  ne croit-il pas Elisée..sachant qu'auparavant, il avait été le témoin de la toute-puissance du Seigneur ..qui par son prophète avait aplani plus d'une situation désespérée..

Je veux partager avec vous une autre vérité qui dans notre monde où la réalité scientifique prévaut peut vous sembler bizarre..Il est dit II Rois 7-6 Le Seigneur avait fait entendre dans le camp des Syriens un bruit de chars et un bruit de chevaux, le bruit d'une grande armée...et cela les avait incité à lever le siège de Samarie.
Le Seigneur a le pouvoir de transformer des situations pénibles en un instant! Ne soyons pas des cyniques, ne perdons pas confiance. Pas plus tard qu' hier, je me trouvais entourée de pensées sombres et étouffantes, ne voyant pas de lumière, et pire, je n'essayais point de repousser ces idées effrayantes, elles m'envahissaient petit à petit, finalement j'ai crié à Jésus : toi seul sais tout, dis-moi ce que je dois faire, montre-moi le chemin, interviens. Plus tard dans la journée, je savais ce que je devais faire. Au nom de Jésus.

11 February 2010