22 October 2013

Témoignage...


Son dernier match remonte au 26 octobre 2006. Depuis, Mary Pierce se fait discrète. À peine une apparition ou deux lors des tournois du Grand Chelem, comme cette année à Roland-Garros. Le reste du temps, la Franco-Américaine est du côté de l'île Maurice, dans l'immense propriété de la famille Hardy, fondatrice de la Church Team Ministries International, des protestants évangéliques très présents en Afrique. Une nouvelle vie dédiée à Dieu...À 18 ans donc, Mary Pierce coupe tout et s'installe chez des amis. "J'ai fait les courses, la cuisine, rangé l'appartement, je suis allée à la piscine. Que des choses banales, que je n'avais jamais pu faire avant." Mais le tennis reprend vite le dessus, et pour les sponsors, les fans et l'argent, la star reprend ses raquettes, direction l'académie de Nick Bollettieri, éleveur de champions. Un an plus tard, à 19 ans et demi, Mary Pierce est en finale de Roland-Garros. Quelques mois encore et elle décroche à 20 ans à peine son premier Grand Chelem, en Australie. "Je vivais ma vie et j'étais 'en contrôle'. Je faisais ce que je voulais. Personne ne me disait à à quelle heure me coucher, ni ce que je devais manger ou pas. Pourtant, je ressentais de la tristesse, de la solitude. Cela n'a pas été une période d'insouciance, mais de recherche spirituelle", ajoute Mary Pierce. "En fait, je cherchais la vérité, quelque chose qui m'apporterait la paix intérieure. Qui puisse guérir toutes mes blessures du passé. Cette quête a duré cinq ans et, au printemps 2000, j'ai rencontré The Lord."

C'est à Rome, en 1997, après avoir glané les Internationaux d'Italie que Mary Pierce va rencontrer son sauveur grâce à une joueuse de tennis américaine, Linda Harvey-Wild. "De retour à l'hôtel, je me suis sentie envahie par un sentiment de solitude terrible, confie-t-elle. Ma chambre était aussi vide que mon coeur. J'ai posé mon sac et je me suis mise à pleurer toutes les larmes de mon corps. J'étais si triste." Mais sa rencontre avec Linda va bouleverser sa vie : "Nous avons commencé à échanger sur la Bible. Ça a parlé tellement fort à mon coeur que j'ai su tout de suite ce qui me manquait dans ma vie : une relation personnelle avec Jésus. Plus tard, à Indian Wells, je perds un match et, le lendemain matin, dans ma chambre d'hôtel, je me suis repentie de ma vie passée. J'ai demandé pardon au Seigneur. Et j'ai demandé à Jésus de venir habiter dans mon coeur. Le vide était comblé."

Un coeur libre

Et avec le Seigneur, Jésus, vient le pardon : "Cela m'a coûté, mais j'ai pu relâcher tout ce que j'avais gardé contre mon père, car c'est ainsi que le Seigneur a pu continuer à guérir mon coeur. (...) C'est le plus grand miracle que j'ai pu vivre dans ma vie : avoir un coeur libre, qui n'a rien contre personne."

L'Equipe Magazine du 19 octobre 2013

08 October 2013

Donnez-nous notre pain quotidien..


QU'EST-CE QUE LE PAIN QUOTIDIEN ?

Comme le corps a besoin de nouriture physique, notre âme a besoin de nourriture spirituelle. 

Le psalmiste dit:
"Heureux l'homme qui trouve son plaisir dans la loi de l'Eternel, et qui médite sa loi jour et nuit! Il est comme un arbre planté près d'un cours d'eau, qui donne du fruit en son temps, et dont le feuillage ne se flétrit pas; tout ce qu'il fait réussit." 
Ps 1.2-3)

La parole de Dieu est la nourriture dont notre âme a besoin quotidiennement.

07 October 2013

Josué 4: que signifient pour vous ces pierres?

1 Et il arriva, quand toute la nation eut achevé de passer le Jourdain, que l'Éternel parla à Josué, disant:
2 Prenez d'entre le peuple douze hommes, un homme de chaque tribu,
3 et commandez-leur, disant: 
Enlevez d'ici, du milieu du Jourdain, de là où se sont tenus les pieds des sacrificateurs, douze pierres; et vous les transporterez avec vous, et vous les poserez dans le lieu où vous passerez cette nuit.
4 Et Josué appela les douze hommes qu'il avait désignés d'entre les fils d'Israël, un homme de chaque tribu; et Josué leur dit:
5 Passez devant l'arche de l'Éternel, votre Dieu, au milieu du Jourdain, et levez chacun de vous une pierre sur son épaule, selon le nombre des tribus des fils d'Israël,
6 afin que cela soit un signe au milieu de vous. 
Lorsque dans l'avenir vos fils demanderont, disant: Que signifient pour vous ces pierres? 
7 alors vous leur direz que les eaux du Jourdain furent coupées devant l'arche de l'alliance de l'Éternel; lorsqu'elle passa dans le Jourdain, les eaux du Jourdain furent coupées. Et ces pierres serviront de mémorial aux fils d'Israël pour toujours. 
8 Et les fils d'Israël firent comme Josué avait commandé: ils enlevèrent douze pierres du milieu du Jourdain, comme l'Éternel l'avait dit à Josué, selon le nombre des tribus des fils d'Israël; et ils les transportèrent avec eux au lieu de leur campement, et les posèrent là.
9 Et Josué dressa douze pierres au milieu du Jourdain, à la place où s'étaient tenus les pieds des sacrificateurs qui portaient l'arche de l'alliance; et elles sont là jusqu'à ce jour.
10 Et les sacrificateurs qui portaient l'arche s'arrêtèrent au milieu du Jourdain, jusqu'à ce que tout ce que l'Éternel avait commandé à Josué de dire au peuple fût exécuté, selon tout ce que Moïse avait commandé à Josué; et le peuple se hâta et passa.
11 Et quand tout le peuple eut achevé de passer, il arriva que l'arche de l'Éternel et les sacrificateurs passèrent devant le peuple.

12 Et les fils de Ruben, et les fils de Gad, et la moitié de la tribu de Manassé, passèrent armés devant les fils d'Israël, comme leur avait dit Moïse.
13 Environ quarante mille hommes, équipés en guerre, passèrent devant l'Éternel pour combattre, dans les plaines de Jéricho.
14 En ce jour-là, l'Éternel éleva Josué aux yeux de tout Israël, et ils le craignirent comme ils avaient craint Moïse, tous les jours de sa vie.

15 Et l'Éternel parla à Josué, disant:
16 Commande aux sacrificateurs qui portent l'arche du témoignage, qu'ils montent hors du Jourdain.
17 Et Josué commanda aux sacrificateurs, disant: Montez hors du Jourdain.
18 Et il arriva que comme les sacrificateurs qui portaient l'arche de l'alliance de l'Éternel montèrent du milieu du Jourdain, et que les plantes des pieds des sacrificateurs se retirèrent sur le sec, les eaux du Jourdain retournèrent en leur lieu, et coulèrent par-dessus tous ses bords comme auparavant.

19 Et le peuple monta hors du Jourdain, le dixième jour du premier mois; et ils campèrent à Guilgal, à l'extrémité orientale de Jéricho.
20 Et ces douze pierres qu'ils avaient prises du Jourdain, Josué les dressa à Guilgal.
21 Et il parla aux fils d'Israël, disant: Lorsque dans l'avenir vos fils interrogeront leurs pères, disant: Que sont ces pierres?
22 vous instruirez vos fils
, en disant: Israël a passé ce Jourdain à sec, parce que l'Éternel,
23 votre Dieu, sécha les eaux du Jourdain devant vous jusqu'à ce que vous eussiez passé, comme l'Éternel, votre Dieu, a fait à la mer Rouge, qu'il mit à sec devant nous jusqu'à ce que nous eussions passé,
24 afin que tous les peuples de la terre connussent la main de l'Éternel, qu'elle est forte; afin que vous craigniez toujours l'Éternel, votre Dieu.

01 October 2013

Josué 3 - commentaire - En Dieu, rien n'est impossible!

1- Après avoir entendu le rapport des deux espions, le jour suivant, tôt le matin,  Josué et tous les israélites quittèrent Shittim et se déplacèrent vers le Jourdain, où ils campèrent pendant 3 jours avant de le traverser. Ces trois jours étaient le temps de préparation pour le peuple. C'était aussi le temps de patience pour le peuple. Le peuple était devant un grand obstacle à surmonter.

  2 - En second lieu, sanctifiez-vous. Regardons le verset 5. Josué dit au peuple, « Sanctifiez-vous, car demain l'Eternel accomplira des prodiges au milieu de vous. » Les Israélites devaient sanctifier leurs cœurs avec la parole de vérité. Ils ne devaient pas se relâcher ou rechercher la jouissance éphémère du monde. Ils devaient se tenir prêts pour traverser le Jourdain au moment même où Josué leur donnerait l’ordre de se mettre en marche. La sanctification est souvent liée dans la Bible au système de sacrifice. Le peuple de Dieu doit être entièrement détaché de la souillure du péché pour être entièrement consacré à Dieu et obtenir la victoire de Dieu.
Romains 12.1,2b dit dans ce sens : « Je vous exhorte donc, frères, (...) à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu ce qui sera de votre part un culte raisonnable. Ne vous conformez pas au monde présent... » Aux yeux de Josué, l'acte de se sanctifier était la première exigence pour remporter la victoire dans les combats et accomplir les grands prodiges de Dieu

3- Dieu revêt Josué de l’autorité. Pendant la nuit, l'Eternel rendit visite à Josué et lui dit : « Aujourd'hui je commence à te rendre grand aux yeux de tout Israël, afin qu'ils sachent que je suis avec toi comme je l'ai été avec Moïse. » 
Dieu exalta ainsi Josué en le revêtant de son autorité divine.
 Ici, nous trouvons que c'est Dieu qui rend l'homme grand. Le désir d’être grand chez l'homme est immense. Même les disciples de Jésus se demandaient : « Qui de nous est le plus grand ? » L’homme travaille d’arrache-pied pour devenir grand, souvent au mépris et au dépend des autres. Mais celui qui rend l'homme grand c’est Dieu. 
Quand Dieu rend l'homme grand, il peut être vraiment grand devant Dieu et les hommes. 
Ainsi Dieu dit à Abraham, qui était un habitant inconnu d’une ville nommée Ours-des-Chaldéens : « Je ferai de toi une grande nation et je te bénirai ; je rendrai ton nom grand. Deviens donc une source de bénédiction. » Bien qu'à la mort de Moïse, Dieu avait établi Josué comme successeur de Moïse, le peuple voulut voir concrètement la preuve de l'autorité de Dieu qui demeurait en Josué. La traversée du Jourdain était un signe pour le peuple, afin qu'il reconnaisse que Josué avait reçut l'autorité de Dieu pour le diriger.

4 Le peuple traversa le Jourdain. les versets 15 et 16 : Comme Josué l'avait dit, lorsque les porteurs de l'arche arrivèrent au Jourdain et que leurs pieds baignèrent au bord de l'eau, les eaux qui venaient d'amont s'arrêtèrent et s'élevèrent en une seule masse, formant un mur d’eau. Ce mur était tellement haut que même les habitants de la ville lointaine d'Adam pouvaient le voir. Alors, tout Israël entama la traversée, deux millions de personnes avec tous leurs biens et leurs troupeaux commencèrent à traverser le Jourdain à sec. Quelle scène grandiose que de voir les eaux s’écarter devant l’arche de l’alliance et se retirer loin d’elle afin que la peuple traverse. En un instant, Dieu venait de balayer l’obstacle appelé Jourdain. Alors les Israélites purent traverser cet obstacle insurmontable sans dommage, en éprouvant la puissance de Dieu.

Dans notre vie chrétienne, il y a beaucoup d'obstacles semblables au Jourdain. 
Il peut y avoir par exemple le problème de santé, le problème des gens, le problème du travail, le problème de l'école, et surtout le problème du péché. 
Devant la gravité du problème, nous nous sentons souvent impuissants et démunis pour le résoudre. 
Mais à travers cette parole, nous apprenons que Dieu rendit Israël capable de traverser le Jourdain. 
En Dieu, rien n'est impossible. Dieu n'abandonne jamais ceux qui se confient en lui. S'il n'épargne pas les obstacles difficilement surmontables pour ses enfants, c'est afin qu'en les surmontant, ils puissent grandir dans la foi et glorifier Dieu. Que Dieu nous accorde la foi, la sanctification et la crainte envers la parole, pour que nous puissions traverser notre Jourdain personnel et glorifier Dieu.

Josué 3 - lecture

La traversée du Jourdain

3 Le lendemain matin, Josué et tous les Israélites quittèrent le camp de Chittim et gagnèrent les rives du Jourdain. Ils s'installèrent là avant de traverser le fleuve.  2 Au bout de trois jours, les chefs du peuple parcoururent le camp 3 et donnèrent au peuple les ordres suivants: ---Quand vous verrez les prêtres-lévites emporter le *coffre de l'alliance de l'Eternel, votre Dieu, vous quitterez le lieu où vous êtes installés et vous le suivrez.  4 Vous maintiendrez entre vous et le coffre de l'alliance une distance d'un kilomètre. Vous ne vous en approcherez pas plus. Ainsi vous saurez quel chemin emprunter, car vous n'avez encore jamais fait ce trajet.

5 Josué dit au peuple:
---Purifiez-vous, car demain l'Eternel fera des prodiges au milieu de vous.6 Aux prêtres il dit:---Prenez le coffre de l'alliance et marchez en tête du peuple. Ils portèrent l'arche de l'alliance et marchèrent devant le peuple.

7 L'Eternel dit à Josué:
---Aujourd'hui même, je commencerai à t'honorer aux yeux de tout Israël pour qu'ils sachent que je serai avec toi tout comme je l'ai été avec Moïse. 8 Donne aux prêtres qui portent le coffre de l'alliance l'ordre suivant: «Dès que vous aurez atteint le bord du Jourdain et que vous aurez mis les pieds dans l'eau, arrêtez-vous là.»

9 Alors Josué s'adressa à tous les Israélites et leur dit:
---Approchez-vous et écoutez les paroles de l'Eternel, votre Dieu. 10 Voici comment vous saurez que le Dieu vivant est au milieu de vous et qu'il ne manquera pas de déposséder en votre faveur les Cananéens, les Hittites, les Héviens, les Phéréziens, les Guirgasiens, les Amoréens et les Yebousiens:  11 Le coffre de l'alliance du Seigneur de toute la terre va traverser le Jourdain devant vous. 12 Maintenant, choisissez douze hommes dans les tribus d'Israël, un par tribu.13 Dès que les prêtres qui porteront le coffre de l'Eternel, le Seigneur de toute la terre, poseront la plante des pieds dans le Jourdain, le fleuve sera coupé en deux: les eaux venant de l'amont s'arrêteront net en formant comme un mur.

14 Le peuple plia ses tentes pour traverser le Jourdain; les prêtres portant le coffre de l'alliance marchaient en tête. 15 C'était l'époque de la moisson où le Jourdain déborde continuellement par-dessus ses rives. Au moment où ceux qui portaient le coffre arrivèrent sur ses bords et où ces prêtres mirent les pieds dans l'eau, 16 les eaux venant de l'amont cessèrent de couler et formèrent comme un mur sur une grande distance, à partir de la ville d'Adam située à côté de Tsartân, tandis qu'en aval, les eaux qui descendaient vers la mer de la vallée du Jourdain, c'est-à-dire la mer Morte, s'écoulèrent.

17 Le peuple traversa à la hauteur de Jéricho. Les prêtres qui portaient le coffre de l'alliance de l'Eternel s'arrêtèrent dans le lit desséché, au milieu du Jourdain, pendant que tout Israël passait à pied sec. Ils s'y tinrent fermement jusqu'à ce que toute la nation eût achevé la traversée.

Serviteur de Dieu", le métier qui rend le plus heureux !



Selon un classement publié par le magazine Forbes en 2012 et rapporté par le site "Orientations", le métier de "serviteur de Dieu" est celui qui rend le plus heureux.

"Porter secours, soulager les âmes et les corps en détresse… Aider l'autre est au cœur des trois métiers qui arrivent en tête de ce classement : homme d’église, pompier et physiothérapeute. Ce top 10 a été établi à partir d’enquêtes réalisées par la National Organization for Research de l'université de Chicago, aux États-Unis", écrit Angel Herrero Lucas, pour "Orientations".

Après les hommes d'église, les pompiers et les physiothérapeutes, figurent ensuite : les écrivains, les professeurs spécialisés et les enseignants généralistes, les peintres et les sculpteurs, les psychologues et psychanalystes, les agents financiers de vente de services et les ingénieurs de chantier.

"Avant de répertorier les métiers qui procurent le plus de bonheur, le magazine Forbes avait déjà réalisé le classement inverse. Les métiers qui rendent le moins heureux étaient essentiellement liés à des activités bureaucratiques mais très bien rémunérées. Une logique totalement inverse de celle de ce nouveau classement. Il semblerait donc qu’en ce début de XXIe siècle plongé dans la crise économique et financière, l’argent ne fasse toujours pas le bonheur", précise encore l'article de Angel Herrero Lucas.