26 September 2015

Le cantique de Zacharie

Il est vrai que l'on peut lire un passage dans la Bible plusieurs fois et à chaque fois trouver quelque chose de nouveau qui va nous toucher. 
Cet après-midi, je regardais l'évangile de Luc sur You Tube et c'est ce qui s'est passé quand j'écoutais Zacharie prophétiser. 
67 Zacharie, son père, fut rempli du Saint Esprit, et il prophétisa, en ces mots:
68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, De ce qu'il a visité et racheté son peuple,
69 Et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, son serviteur,
70 Comme il l'avait annoncé par la bouche de ses saints prophètes des temps anciens, -
71 Un Sauveur qui nous délivre de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent!
72 C'est ainsi qu'il manifeste sa miséricorde envers nos pères, Et se souvient de sa sainte alliance,
73 Selon le serment par lequel il avait juré à Abraham, notre père,
74 De nous permettre, après que nous serions délivrés de la main de nos ennemis, De le servir sans crainte,
75 En marchant devant lui dans la sainteté et dans la justice tous les jours de notre vie.
76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très Haut; Car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer ses voies,
77 Afin de donner à son peuple la connaissance du salut Par le pardon de ses péchés,
78 Grâce aux entrailles de la miséricorde de notre Dieu, En vertu de laquelle le soleil levant nous a visités d'en haut,
79 Pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l'ombre de la mort, Pour diriger nos pas dans le chemin de la paix.
80 Or, l'enfant croissait, et se fortifiait en esprit. Et il demeura dans les déserts, jusqu'au jour où il se présenta devant Israël.

19 September 2015

Tout est possible pour l'Eternel!

Abraham and Sarah

Cette question est posée à Abraham. Lui et son épouse Sara sont très vieux, et durant de longues années ils ont espéré avoir un enfant. Maintenant, le couple s'estime beaucoup trop âgé pour enfanter. D'ailleurs, le simple fait d'y penser amène Abraham tout comme Sara à rire d'une telle situation.

Parfois, vous riez devant les promesses de Dieu tant elles vous semblent improbables. Vous les regardez avec un sourire amusé comme si l'Éternel n'avait pas tout compris.

Quand le Seigneur dit : "Je vais restaurer ton couple", "Je vais te donner un enfant", Je vais t'ouvrir une porte pour que tu puisses travailler", "Je vais toucher le cœur de ton adolescent qui est dans une période de rébellion", "Je vais te guérir", "Je vais te justifier dans telle affaire", etc. Pourquoi ris-tu ? Est-ce qu'il y a quelque chose d'impossible pour le Seigneur ? Abraham va le comprendre. Désormais, le patriarche va faire preuve d'une grande confiance face aux promesses divines.

Peu de temps après, ce couple a eu la joie d'avoir un enfant du nom d'Isaac (signifiant il rit). Les années vont passer, le petit garçon va grandir. C'est alors que le Seigneur va demander à Abraham de donner son fils Isaac en sacrifice. Pourtant, le patriarche va démontrer une confiance hors-normes, voire troublante. Au fond de lui, il savait que Dieu ne pouvait pas exterminer son fils, car celui-ci devait lui susciter une descendance : "Il pensait que, même si (Isaac) était mort, Dieu était assez puissant pour le ramener à la vie." (Hébreux 11.19). Abraham avait compris que Dieu ne pouvait pas renier sa parole en laissant mourir Isaac.

Ce qui est touchant dans ce texte, au-delà de l'obéissance dont fit preuve Abraham, c'est sa confiance absolue envers les promesses de Dieu. Oui, y'a-t-il quelque chose d'étonnant de la part de l'Éternel ?

Une prière pour aujourd'hui

Seigneur, donne-moi une confiance inébranlable envers tes promesses. Même si autrefois je me suis mis à rire, aujourd'hui je veux comme Abraham faire preuve d'une grande maturité face à tes engagements. Amen.
Patrice Martorano
  

16 September 2015

Nul n'est comme toi!



Coeurs de Louange
David Consentino

Quand je marche dans la vallée de la mort, tu es là
Par ton bras si puissant et fort tu me soutiens
Nul n'est comme toi, Jésus
Nul n'est comme toi, Jésus

Je veux rester près de toi
Tu es mon berger, tu es mon berger
Et je veux suivre tes lois, 
Tu es mon berger, tu es mon berger

Et je vois ta main sur moi,
C'est ta grâce qui coule en moi
Ton pardon, tant d'amour
De tes bras tu m'entoure
Nul n'est comme toi Jésus
Nul n'est comme toi Jésus

Je veux rester près de toi, 
Tu es mon berger
Tu es mon berger
Tu es mon berger
Tu es mon berger
Et je veux suivre tes lois
Je veux rester près de toi
Tu es mon berger
Tu es mon berger
et je veux suivre tes lois
je veux rester près de toi

Je mets ma confiance en toi, Jésus
Je mets ma confiance en toi, Jésus
Je mets ma confiance en toi, Jésus
Ma confiance, elle est en toi Jésus

09 September 2015

Le saviez-vous?

Prophéties bibliques sur le Messie : Jésus est-il le sauveur attendu ?par T.G., aumônier


Saviez-vous que la Bible est un livre essentiellement prophétique ? Au travers des paroles de plusieurs prophètes, elle nous délivre un message de la part de Dieu. Certaines prophéties de l'Ancien Testament concernent la venue d'un Messie, c'est-à-dire d'un Sauveur de l'humanité.

Ces différents textes ont été écrits entre –1500 et –500 avant J.C. Grâce à la traduction grecque des Septante remontant à –250 avant J.C. et grâce aux manuscrits de Qûmram datant de –200 (écrits contenant l'Ancien Testament dans son entier plus d'autres textes), nous avons les preuves formelles que ces prophéties ont été écrites bien avant la venue de Jésus-Christ. 

Or nous allons voir que la vie de Jésus correspond en tous points à celle du Sauveur annoncé. Voici quelques prophéties parmi toutes celles qui existent :

Le Sauveur naîtra miraculeusement d'une vierge :
« C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe : voici la vierge deviendra enceinte, elle enfantera un fils et elle lui donnera le nom d'Emmanuel » 
Emmanuel signifie "Dieu au milieu de nous": c'est justement l'autre nom de Jésus.
(livre du prophète Esaïe ch.7 v.14 - environ -700 avant J.C.)

Il sera Dieu fait homme :

« Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera son épaule. On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix » (Livre du prophète Esaïe ch.9 v.5)

L'époque et le lieu de sa naissance (Béthléem) ont été prédits :

* Lieu de naissance : « Et toi, Bethléem Ephrata, petite entre les milliers de Juda, de toi sortira pour moi Celui qui dominera sur Israël, et dont les activités remontent aux temps anciens, aux jours de l'éternité » (livre du prophète Michée ch.5 v.1 - environ -700 avant J.C.). 
Bethléem Ephrata est la ville près de Jérusalem où Marie a accouché de Jésus dans une étable.

* Date de naissance : « Depuis la sortie de la Parole pour rétablir Jérusalem jusqu'au Messie, il y a 7 semaines et 62 semaines… et après les 62 semaines, le Messie sera retranché » (livre du prophète Daniel ch.9 v.25-26 - environ -600 avant J.C.).
Après la destruction de Jérusalem par les Babyloniens, en –686, les Juifs déportés ont été autorisés à revenir dans leur pays et à rétablir leur capitale, en 450 avant J.C. Si l'on comprend qu'un jour de la prophétie correspond à une année réelle, 69 semaines d'années après –450 nous amènent à la troisième décennie de l'ère chrétienne, période du ministère et de la mort de Jésus-Christ ! 
 
A un moment donné, le Sauveur entrera à Jérusalem sur un ânon : 

« Sois transportée d'allégresse, fille de Sion ! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem ! Voici ton roi vient à toi, il est juste et victorieux ; il est humble et monté sur un âne, le petit d'une ânesse » (livre du prophète Zacharie ch.9 v.9 - environ -500 avant J.C.)
Or voici ce qui se passa lors de l'entrée de Jésus à Jérusalem : « ils amenèrent à Jésus un ânon sur lequel ils jetèrent leurs vêtements et firent monter Jésus… Lorsqu'il approchait de Jérusalem, toute la multitude, saisie de joie, se mit à louer Dieu à haute voix pour tous les miracles qu'ils avaient vus. Ils disaient : béni soit le roi qui vient au nom du Seigneur ! » (Evangile de Luc ch.19 v.35-38).

Il sera trahi :

« Ils pesèrent pour mon salaire 30 sicles d'argent. L'Eternel me dit : jette-le au potier, ce prix magnifique auquel ils m'ont estimé ! » (livre du prophète Zacharie ch.11 v.12-13)
Zacharie avait eu la révélation de ce qui se passerait pour Jésus : « Judas Iscariot alla vers les principaux sacrificateurs et dit : que voulez-vous me donner et je vous le livrerai. Ils lui payèrent 30 pièces d'argent… Pris de remords (Judas) rapporta les 30 pièces… ils achetèrent avec cet argent le champ du potier » (Evangile de Matthieu ch.26 et 27)

Il sera condamné injustement, maltraité, cloué sur une croix :

« Avec le bâton on frappe sur la joue le juge d'Israël » (livre du prophète Michée ch.4 v.14)
« Tous ceux qui me voient se moquent de moi : "recommande toi à l'Eternel !", "l'Eternel le sauvera, il le délivrera puisqu'il l'aime !"… une bande de scélérats rôdent autour de moi ; ils ont percé mes mains et mes pieds… ils se partagent mes vêtements, ils tirent au sort ma tunique » ; « pour apaiser ma soif ils m'abreuvent de vinaigre » (Psaumes prophétiques du roi David, n°22 et 69 v.22 ; environ -1000 avant J.C.)

Vous savez sans doute ce qui est arrivé à Jésus : 
« et quelques uns se mirent à cracher sur lui, à lui voiler le visage et à le frapper» (Evangile de Marc ch.14  et 15)
« les passants l'injuriaient : "il s'est confié en Dieu ; que Dieu le délivre maintenant , s'il l'aime !" … Après l'avoir crucifié, ils se partagèrent ses vêtements en tirant au sort » (Evangile de Matthieu ch.27 v.35-39)
« Jésus dit : "j'ai soif". Il y avait là un vase plein de vinaigre. Les soldats en remplirent une éponge et ils l'approchèrent de sa bouche » (Evangile de Jean ch.19 v.28-29)


Le Sauveur mourra pour délivrer les hommes de leurs péchés (le mal en chacun de nous) : 

« Il s'est élevé devant (Dieu) comme une faible plante…méprisé et abandonné des hommes… cependant ce sont nos souffrances qu'il a portées, c'est de nos douleurs qu'il s'est chargé… Il était blessé pour nos péchés, brisés pour nos iniquités… L'Eternel a fait retomber sur lui toutes nos iniquités… Il s'est livré lui-même à la mort… il a porté les péchés de beaucoup d'hommes et il a intercédé pour les coupables » (livre du prophète Esaïe ch.53).
Or voici les paroles de Jésus : « Je donne ma vie pour mes brebis… Personne ne me l'ôte, mais je la donne de moi-même » (Evangile de Jean ch.10 v.15-17) ; « si le Fils (de Dieu) vous affranchit (du péché), vous serez réellement libres » (Evangile de Jean ch.8 v.36)
. Le prophète Jean-Baptiste, désignant Jésus a dit aussi : « voici l'agneau de Dieu qui ôte le péché du monde » (Evangile de Jean ch.1 v.29)


Il ressuscitera après sa mort : 


« Après avoir livré sa vie pour le péché… il prolongera ses jours » (livre du prophète Esaïe ch.53 v.10) ; 
«(Dieu) nous rendra la vie dans 2 jours. Le 3ème jour il nous relèvera et nous vivrons devant lui » (livre du prophète Osée ch.6 v.2 ; environ -700 avant J.C.)
Evangile de Marc ch.16 v.6 : «(un ange devant le tombeau vide, dit aux femmes :) vous cherchez Jésus qui a été crucifié ; il est ressuscité ; il n'est pas ici »

Il montera au ciel après sa mort : 

« Parole de l'Eternel à mon Seigneur : assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied » (Psaume prophétique de David n°110 v.1)
Livres des Actes des apôtres ch.1 v.9 : « il fut élevé pendant qu'ils le regardaient et une nuée le déroba à leurs yeux »

Pour en savoir plus, cliquez ici

02 September 2015

Psaume 42



























" Comme une biche soupire auprès des courants d'eau, ainsi mon âme soupire après toi, ô Dieu " Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant ".