25 April 2016

The Faith Link, la foi et la santé

Médecin et protestant : deux facettes de sa personnalité réunies dans un ouvrage. - Orl�ans AGENCE

Le Dr Max Fleury, médecin généraliste et chrétien, vient de publier un ouvrage en anglais. Il se penche sur les effets de la spiritualité sur notre santé.

«J'ai voulu chercher s'il y avait des preuves que la foi procurait un bénéfice au niveau de la santé. Et, à ma grande surprise, la réponse est 100 fois "oui" ! » C'est en tant que médecin généraliste (à la maison de santé de l'Argonne) mais aussi en tant que « chrétien pratiquant » que l'Orléanais Max Fleury a écrit, en anglais, « The Faith Link : scientific proof that your belief determines your health » (*).

Cet ancien journaliste médical « qui adore expliquer les choses » n'en est pas à son premier ouvrage. Après s'être intéressé au sommeil et aux maladies cardio-vasculaires, il se penche sur un sujet bien moins connu et encore tabou en France. Aux États-Unis pourtant, la littérature abonde. C'est d'ailleurs Harold G. Koenig, qui préface son bouquin.

« Des études ont été menées dans toutes les religions. Moi, je me suis intéressé à la chrétienté. Mais je ne fais pas de prosélytisme. , précise ce protestant, qui fut même pasteur pendant 10 ans, en parallèle de son poste au Samu de Paris.

« Retrouver un équilibre »

« Les vertus chrétiennes comme le pardon, la bienveillance ou la générosité font aussi du bien. « Aux États-Unis, un institut national pour la promotion du pardon s'est même créé ! » À cela, s'ajoutent les bienfaits du jeûne, de la prière ou de la méditation.

Max Fleury cherche désormais à faire éditer son livre en français, malgré « les réticences » sur le sujet, en France.

(*) « Le lien de la foi : les preuves scientifiques que votre croyance est déterminante pour votre santé ».

Où le trouver ? « The Faith Link » (en anglais) est disponible sur www.amazon.fr (15,30 €). Du même auteur : « Le sommeil réparé » et « Le cœur en danger, pour en finir avec les maladies cardio-vasculaires ». En savoir plus : www.maxfleury.com.

Source: Mary Guibal
Post a Comment