17 August 2019

Encore des brownies.

Bonjour mes ami/e/s, je vais suivre une nouvelle recette de brownies que je mettrai dans des moules en forme de coeur. C'est parce que demain, nous avons l'anniversaire de nos amis et leur jumelles fêtent leur anniversaire, 18 ans. J'ai emprunté cette recette ici! 
J'espère que ça va marcher.

ll vous faut :

- 300g de chocolat pâtissier

- 300g de beurre

- 6 œufs

- 200g de sucre

- 150g de farine

- 90g de noix ( de Pécan ou pas)

Préparation :

1. Faites fondre le chocolat et le beurre.

2. Dans un saladier : battez les œufs avec le sucre.

3. Ajoutez la farine en pluie et mélangez.

4. Ajoutez le chocolat et le beurre fondus dans le saladier.

5. Ajoutez les noix puis versez dans un moule rectangulaire ou à manquer.

6. Faites cuire 25 minutes à four chaud, th.6, gaz 4




12 August 2019

Question - réponse - Avoir la foi, qu'est-ce que c'est?

La Lettre aux Hébreux nous donne d'abord une définition!  

11 Or la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas.

2 Pour l'avoir possédée, les anciens ont obtenu un témoignage favorable.

Ensuite, on trouve dans la lettre aux Hébreux beaucoup d'exemples de personnes qui ont eu la foi dans l'ancien testament.

- la création
3 C'est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu'on voit n'a pas été fait de choses visibles.

- Abel
4 C'est par la foi qu'Abel offrit à Dieu un sacrifice plus excellent que celui de Caïn; c'est par elle qu'il fut déclaré juste, Dieu approuvant ses offrandes; et c'est par elle qu'il parle encore, quoique mort. (On parle encore du témoignage d'Abel)

- Énoch
5 C'est par la foi qu' Énoch fut enlevé pour qu'il ne vît point la mort, et qu'il ne parut plus parce Dieu l'avait enlevé; car, avant son enlèvement, il avait reçu le témoignage qu'il était agréable à Dieu.
6 Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.

- Noé
7 C'est par la foi que Noé, divinement averti des choses qu'on ne voyait pas encore, et saisi d'une crainte respectueuse, construisit une arche pour sauver sa famille; c'est par elle qu'il condamna le monde, et devint héritier de la justice qui s'obtient par la foi.

-Abraham
8 C'est par la foi qu'Abraham, lors de sa vocation, obéit et partit pour un lieu qu'il devait recevoir en héritage, et qu'il partit sans savoir où il allait. 9 C'est par la foi qu'il vint s'établir dans la terre promise comme dans une terre étrangère, habitant sous des tentes, ainsi qu'Isaac et Jacob, les cohéritiers de la même promesse. 10 Car il attendait la cité qui a de solides fondements, celle dont Dieu est l'architecte et le constructeur.

- Sara
11 C'est par la foi que Sara elle-même, malgré son âge avancé, fut rendue capable d'avoir une postérité, parce qu'elle crut à la fidélité de celui qui avait fait la promesse.

12 C'est pourquoi d'un seul homme, déjà usé de corps, naquit une postérité nombreuse comme les étoiles du ciel, comme le sable qui est sur le bord de la mer et qu'on ne peut compter. 13 C'est dans la foi qu'ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu'ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre. 14 Ceux qui parlent ainsi montrent qu'ils cherchent une patrie. 15 S'ils avaient eu en vue celle d'où ils étaient sortis, ils auraient eu le temps d'y retourner. 16 Mais maintenant ils en désirent une meilleure, c'est-à-dire une céleste. C'est pourquoi Dieu n'a pas honte d'être appelé leur Dieu, car il leur a préparé une cité.

17 C'est par la foi qu'Abraham offrit Isaac, lorsqu'il fut mis à l'épreuve, et qu'il offrit son fils unique, lui qui avait reçu les promesses, 18 et à qui il avait été dit: En Isaac sera nommée pour toi une postérité. 19 Il pensait que Dieu est puissant, même pour ressusciter les morts; aussi le recouvra-t-il par une sorte de résurrection.

- Isaac
20 C'est par la foi qu'Isaac bénit Jacob et Ésaü, en vue des choses à venir.

- Jacob
21 C'est par la foi que Jacob mourant bénit chacun des fils de Joseph, et qu'il adora, appuyé sur l'extrémité de son bâton.

- Joseph
22 C'est par la foi que Joseph mourant fit mention de la sortie des fils d'Israël, et qu'il donna des ordres au sujet de ses os.

-  Moïse
23 C'est par la foi que Moïse, à sa naissance, fut caché pendant trois mois par ses parents, parce qu'ils virent que l'enfant était beau, et qu'ils ne craignirent pas l'ordre du roi. 24 C'est par la foi que Moïse, devenu grand, refusa d'être appelé fils de la fille de Pharaon, 25 aimant mieux être maltraité avec le peuple de Dieu que d'avoir pour un temps la jouissance du péché, 26 regardant l'opprobre de Christ comme une richesse plus grande que les trésors de l'Égypte, car il avait les yeux fixés sur la rémunération. 27 C'est par la foi qu'il quitta l'Égypte, sans être effrayé de la colère du roi; car il se montra ferme, comme voyant celui qui est invisible. 28 C'est par la foi qu'il fit la Pâque et l'aspersion du sang, afin que l'exterminateur ne touchât pas aux premiers-nés des Israélites. 29 C'est par la foi qu'ils traversèrent la mer Rouge comme un lieu sec, tandis que les Égyptiens qui en firent la tentative furent engloutis.

- Jéricho
30 C'est par la foi que les murailles de Jéricho tombèrent, après qu'on en eut fait le tour pendant sept jours.

- Rahab
31 C'est par la foi que Rahab la prostituée ne périt pas avec les rebelles, parce qu'elle avait reçu les espions avec bienveillance.

32 Et que dirai-je encore? Car le temps me manquerait pour parler de Gédéon, de Barak, de Samson, de Jephthé, de David, de Samuel, et des prophètes, 33 qui, par la foi, vainquirent des royaumes, exercèrent la justice, obtinrent des promesses, fermèrent la gueule des lions, 34 éteignirent la puissance du feu, échappèrent au tranchant de l'épée, guérirent de leurs maladies, furent vaillants à la guerre, mirent en fuite des armées étrangères.

16 July 2019

Ne vous inquiétez de rien!

De par notre nature humaine, nous avons tendance plus ou moins à nous inquiéter.  Lorsque nous avons des enfants, cette inquiétude augmente. Au moindre pleur ou cri, notre coeur de parent grossit et nous nous émouvons à des degrés différents. Nous vivons parmi des personnes qui sont coléreuses, envieuses, avides de pouvoir, ambitieuses au point de mépriser les autres. Ce manque d'amour pourrait nous inquiéter mais notre identité en tant que fils ou fille de Dieu fait que nous pouvons mettre les choses en perspective et nous relaxer. 
Avant d'accepter Jésus mon sauveur, dans ma vie, je m'identifie tout à fait à la personne dont parle Paul dans sa lettres aux Ephésiens, 

2 Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, 2 dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l'air, de l'esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. 3 Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres...

(note: le prince de la puissance de l'air c'est satan, qui est le pire menteur qui soit, son but est de nous détruire, mais nous ses enfants sommes protégés par notre Seigneur; David écrit (psaume 34:23) L'Éternel délivre l'âme de ses serviteurs, 
Et tous ceux qui l'ont pour refuge échappent au châtiment.

Depuis que j'ai accepté Jésus comme mon sauveur, en Septembre 2006, je connais  l'amour du Seigneur, une paix qui est impossible à définir parce qu'elle est divine et je sais que j'ai un ami, le Saint Esprit à qui je peux tout confier mes craintes et mes joies. Et cela grâce au sacrifice de  Jésus-Christ, en mourant sur la croix. j'ai été enfin réconciliée avec mon Père céleste. Un peu plus loin, Paul explique que ceux qui ont accepté Christ en eux sont passés de la mort à la vie! C'est extraordinaire n'est-ce pas mais vrai parce que Dieu nous aime tellement. 

4 Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés,
5 nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c'est par grâce que vous êtes sauvés); 6 il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ, 7 afin de montrer dans les siècles à venir l'infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus Christ. (Ephésiens 2: 4:7

Philippiens 4:6 
Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. 7 Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ.

Et toi mon ami/e, où en es-tu, voyages-tu sur cette terre en t'inquiétant, ou as-tu cette paix divine dans ton coeur. Connais-tu Jésus-Christ, Dieu incarné,  le fils du Dieu vivant qui a marché sur notre terre, obéissant à son Père pour accomplir l’œuvre de notre salut. Il est mort sur la croix mais il est ressuscité, et il régne dans nos coeurs grâce au Saint Esprit. Jésus veut entrer dans ton coeur et  il t'aime tellement, il pardonnera tes péchés, essuira tes larmes, il  transformera ta vie et te donners la vie éternelle. 

Voici ce qu'il te dit (Apocalypse 3:20) Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi.


11 July 2019

Aimez vous les uns les autres!

Image result for je suis le vrai cep

15 Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit.Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée.Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi.
Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent.
Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.Si vous portez beaucoup de fruit, c'est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples.
Comme le Père m'a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour.
10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j'ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour.
11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.12 C'est ici mon commandement: Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés.
13 Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.
14 Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande.15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j'ai appris de mon Père.
16 Ce n'est pas vous qui m'avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne.17 Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres.

07 July 2019

Avez-vous la vie éternelle?


Celui qui a le Fils a la vie;

celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie.

1 Jean 5:12

La Bible nous trace un chemin précis vers la vie éternelle. Tout d'abord, nous devons reconnaître que nous avons péché contre Dieu : « tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. » (Romains 3.23

Nous avons tous fait des choses qui déplaisent à Dieu, donc nous méritons tous d'être punis. Puisqu'en fin de compte, tous nos péchés sont contre un Dieu éternel, cela implique un châtiment éternel. 
« En effet, le salaire du péché, c'est la mort, mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. » (Romains 6.23)

Par contre, Jésus-Christ, Fils éternel de Dieu, qui n'a pas commis de péché (1 Pierre 2.22), s'est fait homme (Jean 1.1, 14) et est mort sur la croix pour payer notre dette.

 « Mais voici comment Dieu prouve son amour envers nous : alors que nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. » (Romains 5.8

Jésus-Christ est mort sur la croix (Jean 19.31-42) pour prendre sur lui la punition que nous méritions (2 Corinthiens 5.21). 

Trois jours plus tard, Il est ressuscité d'entre les morts (1 Corinthiens 15.1-4), prouvant Sa victoire sur le péché et la mort.

« Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ ! Conformément à sa grande bonté, il nous a fait naître de nouveau à travers la résurrection de Jésus-Christ pour une espérance vivante. » (1 Pierre 1.3)

Par la foi, nous devons changer d'attitude à l'égard de Christ, de sa personne, de son œuvre et du motif de cette dernière, pour être sauvés (Actes 3.19). 

Si nous mettons notre foi en lui et croyons que sa mort a payé le prix de nos péchés, nous serons pardonnés et recevrons la promesse de la vie éternelle au ciel. 
« En effet, Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné Son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. » (Jean 3.16

« Si tu reconnais publiquement de ta bouche que Jésus est le Seigneur et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité, tu seras sauvé. » (Romains 10.9)

 La foi en l'œuvre que Christ a accomplie sur la croix est le seul chemin vers la vie éternelle ! 

« En effet, c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. 
Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. 
Ce n'est pas par les œuvres, afin que personne ne puisse se vanter. » (Éphésiens 2.8-9)

Si vous désirez accepter Jésus-Christ comme votre Sauveur, voici une simple prière. 

Le seul fait de faire cette prière, ou une autre, ne vous sauvera pas. 

Seule la foi en Christ peut vous sauver du péché. 

Ce modèle de prière n'est qu'un moyen d'exprimer à Dieu votre foi en lui et de le remercier d'avoir pourvu à votre salut. 

« Dieu, je sais que j'ai péché contre toi
 et que je mérite une punition. 
Mais Jésus-Christ a pris cette punition
 que je mérite sur lui-même
 afin que, par ma foi en lui,
 j'aie accès au pardon. 
Je mets ma confiance en toi
 pour mon salut. 
Merci pour ta grâce merveilleuse 
et ton pardon, 
pour le don de la vie éternelle ! Amen ! » 

Suivez le lien ici pour en savoir plus!



06 July 2019

Témoignage d' Hervé Guilloy

Un témoignage
Est-ce que vous croyez que c'est juste? Non, comment on peut appeler ça?
Manipulation, égoisme, il y a un mot qui résume, égocentriste, faire notre volonté par la puissance de Christ, c'est la religion.
On met Dieu partout mais il n'y est pas. On préche mais il n'est pas là
La religion, si vous saviez, on ne se rend mêne pas compte qu'on a encore des esprits religieux en nous. On fait notre volonté et on met Christ au milieu.

Faire la volonté de Christ par la puissance de Christ. c'est par l'Esprit, le royaume,
La communion, disciple, Dieu a donné la vie abondante. Tout ce que Christ veut  me montrer, je le fais.

Quelle est sa volonté? Elle est agréable, bonne et parfaite. Romains 12:2
Soyez remplis de l'Esprit.
Laissez-vous constamment remplir par le Saint Esprit. Tous les jours de ma vie, Dieu veut me remplir. On a besoin continuellement.
Actes 2, les disciples étaient remplis puis après, ils ont vécu la dépression Acte 4, ils ont dit, Seigneur on va mourir, ils étaient déprimés..et ils ont crié au Seigneur..

Quand on a accepté Christ, on a son Esprit
 Dieu va nous équiper et il nous donne une puissance, une onction sur nous comme un manteau et après et quand on est revêtu de cette puissance, alors on peut manifester les dons et la vie de l'esprit.  Tous les dons qui nous sont indispensables
Dieu va nous équiper pour nous lancer à l'aventure de la vie abondante .

Tous les jours quand vous allez dans la rue, Dieu peut vous utiliser pour manifester le royaume de Dieu
C'est une aventure extraordinaire
Chaque nouveau problème peut nous donner l'occasion
La relation avec lui
une communion avec lui si forte, comme le president,
c'est le téléphone rouge. Chacun de nous on est confrontés à des tâches qui nous dépassent et Dieu veut nous apprendre
Je veux démystifier la vie de l'Esprit, des fois on est tellement pieux qu'on ferait des piquets de cloture avec nous.
Les disciples vivaient avec l'Esprit dans la vie de tous les jours
Le Seigneur nous aide dans les petites choses comme les grandes choses

Seigneur viens m'aider, j'ai besoin d'une solution. Après quand je me casse la figure et que je n'y arrive pas, le Seigneur dit, je suis là
On a  besoin de lui.

Ne vous inquietez pas, le Seigneur ne nous donnera jamais des circonstances qui nous dépassent au dela de nos forces.
C'est pas toujours facile, on dit la vie chrétienne  il faut affronter les impots à payer, il faut affronter tout, mais notre Dieu pourvoira à tous nos besoins. Notre Dieu sera la toujours. L'Esprit va nous éclairer. Dieu veut nous apprendre à dépendre de lui totalement dans tous les domaines. Dieu nous aide en tout. Notre seule préoccupation consiste à découvrir ou il nous dirige puis a avancer avec audace la ou il nous amene.sachant qu'on aura la force pour accomplir. comme ça s'applique tout de suite

L'esprit de Dieu fait des choses extraordinaires

Vous avez fait du bateau? On ne peut diriger le vent mais on peut orienter nos voiles.
L'esprit de Dieu dès qu'il souffle, c'est orienter notre vie en fonction de la ou il va. Et ça c'est quelques chose de formidable On a des rendez-vous divins.
des choses qui vont épicer notre vie, mettre du gout à notre vie comme les Italiens..
Dieu veut qu'on apprenne à expérimenter ou l'Esprit Saint souffle. Je pars ce matin, comment ça va être Seigneur
je vous raconte une petite histoire
Un jour j'étais en Suisse, avec mon ami, j'enseignai avec mon ami dans une école. Mon ami était missionnaire à Madagascar. Hervé tu veux venir avec moi. (...)

On va faire les courses ensemble, on passe par une galerie marchande luxueuse, D'un seul coup,
Dieu me dit, je veux que tu parles à cette femme, elle était maquillée, super belle, top,
Je dis à mon ami, Jésus veut que je parle à cette femme..il me dit vas-y,
Qu'est-ce qui va se passer? J'y vais Seigneur
J'arrive devant la femme. Elle dit oui monsieur. Je commence à lui parler. Vous êtes la plus malheureuse au monde, votre mari vous trompe.
Son mari avait tout l'or du monde, elle pouvait tout se payer
Et Dieu avait entendu son coeur pleurer
Dieu avait décidé
Je dis, je vais prier pour vous madame, Je prie pour elles Et alors l'Esprit descend sur elle. Et elle dit Je me sens super bien

Le Fils est l'image du Dieu invisible


Christ est mort 

Christ est ressuscité 

Christ reviendra 

Telle est une de ces grandes déclarations que nous faisons quelquefois dans la liturgie de la Sainte Communion. 

Nous pouvons la faire et nous croyons ce que nous disons parce que nous savons que les plans de notre Père dans les cieux sont bons et éternels. Il prépara le Fils éternel et l’envoya dans notre monde. Il fut conçu par le Saint Esprit dans le sein de la Vierge Marie. Il naquit !

La naissance de Jésus n’a pas été accidentelle, laissée au hasard. Lorsque nous lisons l’Ancien Testament à travers les yeux du Nouveau Testament et guidés par le Saint Esprit, nous voyons que c’était prévu avant la chute! En effet, il est dit dans la Bible, ' Le Fils est l'Image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. (Colossiens, 1:15) Il est avant toutes choses et toutes choses susbistent en lui. (Colossiens 1: 17)

Le Seigneur savait et le Seigneur l’avait préparé, pourtant, dans les vies de ceux qui étaient impliqués, c’était toujours dans l’arène de leur vie et leur relation avec Dieu ou quelquefois, une relation qui n’existait pas.

Le Fils éternel naquit et grandit en prenant part dans la réalité de notre vie humaine afin qu’à travers sa mort et résurrection, il puisse nous délivrer de l’esclavage du péché et de la mort et préparer la porte de l’éternité et du nouveau ciel et de la nouvelle terre – ces derniers n’existent pas encore. Tout cela est parce que le Seigneur adore le monde et désire que nul ne périsse. 

La merveille de l’incarnation, c’est qu’une graine humaine devienne une personne où Dieu et l’humanité sont joints dans une harmonie et une unité parfaite dans l’être de Jésus le Messie. 

La merveille de la rédemption c’est que le Messie a payé notre dette du péché sur la croix. Il a conquis la mort et ouvert la porte de la gloire éternelle ; ainsi, tous ceux qui le reconnaissent comme leur Seigneur et leur Sauveur grâce au pardon des péchés hériteront ce qu’Il possède maintenant. Il est dit dans la Bible, Si tu confesses de ta bouche le  Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé Romains 10:9

Complexe -oui

Au-delà de notre compréhension -oui

Accessible – oui, grâce au repentir et à la foi et à notre persévérance dans notre marche auprès du Père, grâce au travail du Fils et avec l’aide du Saint Esprit, en vivant nos vies qui sont transformées par le travail du Seigneur en Christ.

Tout cela est garanti – oui parce que

Christ est mort

Christ est ressuscité 

Christ reviendra

Tout ce que nous devons faire, c’est recevoir Jésus-Christ dans notre vie par foi et mettre notre confiance en lui. Le monde est à l’envers mais la venue de Jésus le remet à l’endroit, dans ma vie, votre vie et dans la vie de tous ceux qui reçoivent Jésus !

13 Je suis l’Alpha et l’Oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. 14 Heureux ceux qui lavent leurs vêtements. Ils auront le droit de manger du fruit de l’arbre de vie et de franchir les portes de la ville. 15 Mais dehors les hommes ignobles, ceux qui pratiquent la magie, les débauchés, les meurtriers, ceux qui adorent des idoles et tous ceux qui aiment et pratiquent le mensonge.

28 June 2019

La délivrance, perle oubliée



22.05.17 - Jean-Marc Bigler a prié pour la libération de centaines de personnes, croyantes ou non. A quatre-vingts ans passés, il voyage toujours pour enseigner.

Il a récemment publié «La délivrance, perle oubliée» (Ed. Sotéria). Entretien. 

L'agriculteur de Martherenges (Suisse), responsable de l’association Soteria, évoque sa foi et son ministère

Comment avez-vous découvert le ministère d’exorcisme et votre vocation?

Je participais à une convention à Vichy, en 1975. J’avais quarante et un ans. J’ai partagé mes problèmes, mes angoisses. Je pensais que ça faisait partie de la vie. On m’a dit que j’avais besoin de délivrance. Or, on m’avait enseigné qu’un chrétien ne pouvait avoir de mauvais esprits. Quand on a prié pour moi, j’ai vécu une délivrance spectaculaire.

Cela a suscité une forte interrogation: si moi qui ai été élevé «entre deux pages de Bible» en avais besoin, qu’en était-il des autres? J’ai entendu mon appel à ce moment-là. Je n’avais pas fait d’études ni d’école biblique. J’ai été à l’école du Saint-Esprit. Il y avait cette pensée forte: Dieu ne m’appelait pas en fonction de ce que je pouvais faire, mais de ce que lui voulait faire.

Comment votre ministère a-t-il été reçu dans ses débuts?

Très bien, par les brebis guéries et transformées. J’ai été impressionné de voir rapidement des demandes affluer. Les gens voyaient le fruit de la prière et passaient le mot. Pendant dix, quinze ans, c’est un travail que Dieu a tenu caché. On vivait les choses chez nous. Mais la demande grandissait. Les visites étaient quotidiennes ou presque. On a commencé des rencontres collectives.

Comment avez-vous géré l’opposition ou l’incompréhension quand elle se manifestait?

En devenant vieux, c’est comme le vin rouge, on devrait s’améliorer. Je me décharge sur Dieu. Je me dis que ce n’est plus mon affaire. Un moment, j’ai cru devoir assumer en répondant, mais plus maintenant. Il y a tellement de demandes! Je suis heureux dans ce que je fais.

Qu’avez-vous appris sur Dieu au travers de ce ministère?


Certains minimisent leurs problèmes ou leurs liens. Mais pas Dieu. Pour lui, rien n’est insignifiant. Il aime guérir, c’est son caractère. J’ai aussi appris qu’il est plus facile de prier pour un médium qui veut se tourner vers Dieu que pour un chrétien légaliste pris dans son système. Ce qui est émotionnel, qui touche à l’identité, prend plus de temps et il y a là tout un travail pour les Eglises: les gens sont très blessés. Ils ont besoin d’être aimés.

Qui a joué un rôle particulier dans votre chemin de foi?


Incontestablement, mon père. J’ai le privilège d’avoir eu un père avec lequel ce qu’il a dit était en adéquation avec ce qu’il a vécu. Il m’a enseigné à aimer Dieu et à croire en la Bible. Il était légaliste, mais je n’ai pas eu les épines du légalisme. J’ai vu les fruits de ce que ce père disait. Il m’a bien cadré, mais l’amour régnait. Je me suis du reste converti à l’âge de treize ans.

La délivrance a été une part importante du ministère terrestre de Jésus. Or les Églises même évangéliques peuvent se montrer frileuses à l’offrir. Pourquoi?

Il y a plusieurs raisons. 

La première, c’est l’enseignement généralisé qu’un chrétien ne peut pas avoir de mauvais esprits. On dit que l’Esprit Saint n’est pas à l’aise avec les mauvais esprits. Mais avec Alzheimer, la pornographie, l’adultère, il l’est? Si les mauvais esprits sont dehors, on peut leur résister. S’ils sont dedans, on a besoin d’en être libéré. Ce n’est pas «grave» d’avoir un mauvais esprit, mais celui-ci doit partir car on a autorité sur lui.

Deuxième raison, la peur de toucher au monde des ténèbres, car les mauvais esprits peuvent se faire menaçants. Il y a peut-être aussi un manque d’autorité chez les chrétiens. Et puis, au niveau du temps et des combats, le prix est élevé quand on a un ministère dans le domaine.

Vous écrivez que la délivrance fait partie de l’hygiène spirituelle du chrétien.

Jésus la pratiquait tous les jours et il a envoyé ses disciples le faire à leur tour. Quelqu’un qui se bat avec l’angoisse, les peurs, les cauchemars, l’attrait du jeu, de l’argent ou de la pornographie est culpabilisé, donc freiné dans sa marche avec Dieu. Après avoir vécu une délivrance, la culpabilité est finie! Le but de la délivrance est de servir Dieu.

C’est vrai, la démarche de solliciter la prière de délivrance est un pas d’humilité, car il s’agit de se confesser à un autre chrétien.
Dans votre livre, vous parlez des «portes spirituelles» qui laissent entrer les mauvais esprits.

Il y a nos propres péchés et ceux hérités de nos pères, l’occultisme et les chocs émotionnels.

La Croix a deux axes. Si je trompe ma femme, je demande pardon à Dieu et il me pardonne (axe vertical). Mais l’Ennemi se moque que je sois pardonné. Donc ma démarche est d’aller trouver un frère chrétien (axe horizontal) afin qu’il chasse l’esprit impur qui m’a poussé à commettre l’adultère. On traite souvent la ronce, mais pas la racine. C’est pour cela que les gens rechutent!

Autre porte spirituelle, les chocs émotionnels. Récemment, j’ai prié pour une femme angoissée par la mort: elle avait vu le cadavre de son grand-père et cela lui a fait un choc. La peur est une porte ouverte, si elle n’est pas gérée.

Vous consacrez un chapitre à la colère. Pourquoi?

Je suis confronté à cette situation dans mes entretiens et je l’ai vécue moi-même. La colère peut être très violente et mener des couples à la séparation.

Deux termes grecs différents sont utilisés pour la colère dans Eph. 4, 26-27. La première est une colère passagère, que nous n’entretenons pas et gérons avant le coucher du soleil. La deuxième est manipulatrice et engendre la peur chez les victimes. C’est la manifestation d’un esprit de colère qui non seulement blesse et détruit, mais place les autres sous un fardeau de condamnation, ce que Dieu ne fait jamais.

Selon votre expérience, qu’est-ce qui bloque le processus de délivrance?


Le non-pardon. Mais bien sûr, il s’agit d’avoir de la sensibilité. Quand une personne a vécu quelque chose de terrible, comme un abus, on ne peut pas lui demander de pardonner directement mais l’amener à choisir de verbaliser: «Dieu, si tu m’aides, je pourrai le faire». La plaie n’est pas refermée, mais l’épée n’est plus dedans pour la faire souffrir.

L’incrédulité, les enseignements opposés au baptême du Saint-Esprit peuvent aussi bloquer.

A vos yeux, le sujet de la délivrance est-il assez prêché dans les Églises?

Peu d’Églises l’enseignent. Selon moi, Dieu désire donner un ministère de délivrance à chaque communauté.

C’est ce qui se passe au Mexique. Les personnes se formant dans ce domaine sont de plus en plus nombreuses. Ils se préparent avec des enseignements pastoraux sur le pardon, la sainteté et jeûnent avant mon arrivée. Ensuite, ils témoignent devant la communauté, même des pasteurs. Pour eux, il n’y a pas de honte, ils ont compris que c’est le seul moyen de vivre ce que Dieu désire pour ses enfants.

La délivrance, c’est ce que Jésus enseigne avant la guérison. Je vois souvent des gens guéris instantanément quand les démons partent.

L’Évangile est tellement simple, on le complique.

Une délivrance peut s’accompagner de manifestations physiques, parfois impressionnantes...

Les exemples racontés dans les Évangiles sont loin d’être paisibles. Mais c’est glorieux! Plaise à Dieu que des manifestations physiques se produisent dans chaque Église pour que les croyants ouvrent les yeux sur la souffrance des gens!

Il faut croire à la délivrance pour que les mauvais esprits soient chassés.

Propos recueillis par Sandrine Roulet

23 June 2019

Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique..

« Car Dieu :           Celui qui aime le plus
A tant aimé :        le plus grand amour
                          Le monde :         le plus grand nombre de personnes
Qu’il a donné : le plus grand acte
Son Fils unique :             le plus grand don (sacrifice)
Afin que quiconque : la plus grande offre
Croit en lui                     :la plus grande simplicité
Ne périsse pas              : la plus grande promesse
Mais                              : la plus grande différence
Qu’il ait                       : la plus grande certitude
La vie éternelle » : le plus grand bien.


16 En effet, Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle.
 17 Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.
 18 Celui qui croit en lui n'est pas jugé, mais celui qui ne croit pas est déjà jugé parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

06 June 2019

Le pardon!


Psaume 32

De David. Cantique. 
1Heureux celui à qui la transgression est remise, A qui le péché est pardonné!
2Heureux l'homme à qui l'Eternel n'impute pas d'iniquité, Et dans l'esprit duquel il n'y a point de fraude!
3Tant que je me suis tu, mes os se consumaient, Je gémissais toute la journée;
4Car nuit et jour ta main s'appesantissait sur moi, Ma vigueur n'était plus que sécheresse, comme celle de l'été. 
5Je t'ai fait connaître mon péché, je n'ai pas caché mon iniquité; J'ai dit: J'avouerai mes transgressions à l'Eternel! Et tu as effacé la peine de mon péché. 
6Qu'ainsi tout homme pieux te prie au temps convenable! Si de grandes eaux débordent, elles ne l'atteindront nullement.
7Tu es un asile pour moi, tu me garantis de la détresse, Tu m'entoures de chants de délivrance. 
8Je t'instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre; Je te conseillerai, j'aurai le regard sur toi.
9Ne soyez pas comme un cheval ou un mulet sans intelligence; On les bride avec un frein et un mors, dont on les pare, Afin qu'ils ne s'approchent point de toi.
10Beaucoup de douleurs sont la part du méchant, Mais celui qui se confie en l'Eternel est environné de sa grâce.
11Justes, réjouissez-vous en l'Eternel et soyez dans l'allégresse! Poussez des cris de joie, vous tous qui êtes droits de coeur!