31 January 2017

N'oubliez pas l'hospitalité

réflexion du 31 janvier 2017

« N’oubliez pas l’hospitalité : elle a permis à certains, sans le savoir, de recevoir chez eux des anges. »  
(He 13,2 ; première lecture du vendredi 3 février).

Selon la Bible, Abraham reçut autrefois sous le chêne de Mambré trois hommes que les artistes ont toujours représentés comme des anges (Gn 18,2s). 
Dans les langues de la Bible, le mot « ange » peut tout aussi bien se traduire « messager » et son emploi renvoie souvent discrètement à la présence ou à l’action de Dieu lui-même. 
Dans un monde où les frontières et les portes ont tendance à se refermer et où la défense prioritaire des intérêts personnels ou nationaux exclut l’autre, le différent, l’étranger, que se passerait-il si nous prenions au sérieux le conseil de ne pas oublier l’hospitalité? 

Nous nous trouverions, comme le dit Claudio Monge OP 1, à répondre à une « exigence d’humanité ». 

Et aussi, du coup, à recevoir en don le surcroît d’humanité qui vient avec toute rencontre de Dieu, quels que soient les visages des messagers sous lesquels il se présente à nous.


Post a Comment