Témoignages

Le témoignage de Mohammed


Le témoignage de Jacques Guggenheim



En 1941, alors que la guerre est perdue pour la France, en pleine occupation, Jacques Guggenheim a 10 ans. Dans la cour d'école, un copain avec qui il a l'habitude de jouer lui flanque son point dans la figure en lui disant : "Tiens, c'est pour toi, sale juif !" C'est à ce moment que Jacques perçoit réellement qu'il est juif et toute la haine qui l'entoure. Partant en vacances en Suisse, il va être pour la première fois en contact avec des chrétiens de l'armée du Salut.

La conversion de Billy Graham

Mon ambition était de devenir champion de base-ball. A 16 ans, après une partie de base-ball, un ami m'invita à aller entendre un prédicateur qui était un champion. Cela m'intéressa comme tout ce qui touchait au pugilat ou à la lutte. Je manquai la classe et allai à l'église. A mon grand étonnement, c'était une vaste campagne d'évangélisation ,avec au moins 5000 auditeurs. Je m'assis au fond de la salle. J'avais toujours cru que la religion était pour les faiblards. C'était bon pour les vieillards et les jeunes filles, mais un mâle ayant du sang dans les veines avait autre chose à faire que d'aller à l'église

J'avais devant moi un homme d'une haute stature, presque un géant. Il commença à prêcher comme jamais je n'avais entendu le faire. Au milieu du message, il me montra du doigt (du moins je le crus) et il dit : Jeune homme, tu es un pécheur. Je me cachai derrière le vaste dos de l'auditeur assis devant moi. Je ne suis pas plus mauvais qu'un autre, pensai-je alors. Je suis même membre d'une église, quoique j'y aille rarement. Mais le prédicateur citait la Parole de Dieu : Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. Il n'y a pas de justes, pas même un seul (Rm 3.23). Pour la première fois de ma vie, je compris que j'étais un pécheur, en route pour l'enfer et que j'avais besoin d'un Sauveur. Quand l'évangéliste demanda à ceux qui voulaient venir au Christ de s'avancer, je me précipitai dehors et courus chez moi.

Je n'oublierai jamais la lutte qui suivit. Toute la nuit, je résistai. Le lendemain, je retournai à la réunion. Cette fois, je me mis devant. Quand le prédicateur se leva, il semblait me regarder en souriant. Il dit, avec des accents d'une infinie tendresse : Dieu a prouvé son amour envers nous en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous (Rm 5.8). Je pensai: "Cette parole est pour moi ! Je suis un pécheur, Dieu m'aime."

Quand le prédicateur demanda à ses auditeurs de s'avancer afin de se déclarer pour Jésus, je fus un des premiers. Je serrai la main du prédicateur (Mordecai Ham) et donnai mon coeur au Seigneur. La joie, la paix, la certitude du salut remplirent immédiatement mon coeur. Mes péchés, si nombreux, étaient effacés. Je rencontrai pour la première fois la Personne qui devint le Héros de ma vie.

J'avais cherché la source de la joie et du bonheur, je la trouvai en Christ. J'avais désiré ardemment la satisfaction de mes plus purs désirs ! Jésus me satisfit pleinement...

Christ est le Héros, la gloire de mon coeur. Il fait au delà de tout ce que nous demandons et pensons.
Pour lire plus de témoignages, allez sur ce site!

Cliquez sur le lien ci-dessous pour lire le merveilleux témoignage d'Yvonne. Que le Seigneur soit loué!
http://www.pasteurweb.org/fc/Temoignages/Temoignage%20d%27Yvonne%20Guyot.htm

Regardez le témoignage de Tamara.



Voici le témoignage puissant de Mamadou, 'un ex-musulman du pays de Burkina Faso. Soyez bénis en l'écoutant. Le lien vous conduira sur un autre site. A plus tard.

Mon témoignage.

J'ai été élevée catholique en Auvergne. Après des études d'anglais, je suis partie vivre en Angleterre en 1983 après avoir trouvé un poste d'assistante dans un lycée à Windsor. Là j'ai appris que mes parents divorcaient. Même si je m'en doutais, j'étais choquée. Au lieu de revenir en France je choisis de rester en Angleterre. Mes décisions étaient prises sans parler au Seigneur au contraire, je rejetais petit à petit l'amour du Seigneur et son enseignement et je suivais le monde. Je disais que j'étais chrétienne sans connaitre notre Sauveur Jésus-Christ. Je changeais de travail fréquemment et je faisais ce qui me plaisait selon ma volonté. 
Comme une girouette, je priais lorsque je me trouvais dans des situations impossibles. Finalement j'ai accepté un poste de prof de langues vivantes dans un lycée chrétien à l'Ile de Man et je suis allée a une église baptiste avec mes deux filles.
Cependant même là, je ne lisais pas la Bible et j'étais devenue dévorée par l'ambition professionnelle. En Juillet 2004 ma maman a commencé un traitement pour son cancer du poumon déjà avancé. J'ai démissioné de mon travail pour aller à Manchester. 
Ma situation sentimentale empirait et alors que j'étais dans un gouffre, j'ai imploré le Seigneur de m'aider. Le Seigneur est plein de compassion et il m'a sorti de cet enfer. Plus tard je sentis le besoin de me confesser ce que je n'avais pas fait depuis 30 ans. Je regardais aussi les programmes de Joyce Meyer qui parlait d'une relation avec Jésus qui nous aimait et à Pâques 2006 j'ai pu proclamer à ma maman que Jésus était vraiment le fils de Dieu et qu'il l'aimait. Après son décès en Juin 2006, j'ai continué à lire la bible et à chercher plus de réponses à mes questions. 
Ainsi je suis devenue 'born again' et évangélique en octobre 2006. J'ai rencontré Steven un pasteur anglican en novembre, et nous nous sommes mariés en juillet 2007. Nous habitons près de Stafford. Que l'Eternel vous bénisse en abondance. Au nom de Jésus. Amen.
Post a Comment